Si j'avais su, je ne serais pas venu.​
Règle d'orthographe : les fautes les plus fréquentes (tout voir)

Vous souhaitez progresser en orthographe / grammaire ? Testez nos cours gratuitement !

Si j'avais su, je ne serais pas venu.​


Après si + présent, on emploie le présent ou le futur.
Si tu veux, tu peux.
Si je suis en retard, il m’attendra.

Après si + imparfait, on emploie le conditionnel présent.
Si j’avais ce poste, je serais très heureux.

Après si + plus-que-parfait, on emploie le conditionnel présent ou le conditionnel passé.
Si j’avais eu ce poste, je serais très heureux (conséquence dans le présent).
Si j’avais eu ce poste, j’aurais été très heureux (conséquence dans le passé).

« Avec des si, j'serais disque d'or même dès ce soir... »
Avec des si on mettrait Paris en bouteille, Diam's, Antilop Sa.

Pour ne plus faire de fautes sur 'Si j'avais su, je ne serais pas venu.​' et progresser en français à l'écrit comme à l'oral, découvrez Frantastique, nos cours d'Orthographe et Expression Ecrite !



Vous avez une remarque et/ou une 'combine' pour ne plus faire d'erreur sur 'Si j'avais su, je ne serais pas venu.​' ? Partagez-le avec nous !